15.418 Parlamentarische Initiative Chevalley Isabelle. Die Verbrennung von Lebensmittelabfällen ist komplett unsinnig! Initiative parlementaire Chevalley Isabelle. On ne brûle pas des déchets alimentaires, c’est idiot!

Aujourd’hui, plus de 100 000 tonnes de déchets alimentaires finissent encore dans les usines d’incinération. Que faites-vous de vos restes de pâtes à la maison? Vous les mettez dans votre cheminée? Non, c’est idiot. Et pourtant, c’est ce que nous faisons avec plus de 100 000 tonnes de nourriture chaque année en Suisse.
Par mon initiative, je demande soit que l’on interdise de brûler les déchets alimentaires, soit que des accords au sein des branches concernées soient conclus afin de diminuer progressivement l’incinération des restes alimentaires. En commission, aucune des deux propositions n’a été retenue, alors que certaines branches, comme les gros détaillants, prétendent ne brûler que le minimum. Elles refusent de signer un accord, qu’ont-elles donc à cacher? Comment pouvons-nous justifier de brûler des déchets alimentaires? Les restes alimentaires doivent aller soit à des humains, soit à des animaux, soit servir à faire du compost ou du biogaz. Pour produire de la nourriture – les paysans le savent bien -, il faut beaucoup de travail, il faut des ressources naturelles, il faut sacrifier la vie de millions d’animaux. Dès lors, il est normal que cette nourriture soit respectée et utilisée le plus intelligemment possible.
Oui, nous avons une surcapacité d’usines d’incinération en Suisse, est-ce une raison pour mettre n’importe quoi dans ces fours? Le Conseil fédéral ne cesse de répéter que la lutte contre le gaspillage alimentaire est une priorité, mais dans le même temps il coupe les fonds de la campagne pour lutter contre ce gaspillage et ne prend aucune autre mesure. Mon initiative ne résoudra pas le problème du gaspillage alimentaire dans son intégralité, mais elle contribuera à nous faire mieux réfléchir à ce que nous faisons avec nos déchets alimentaires.
Je vous remercie d’y donner suite.

https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/amtliches-bulletin/amtliches-bulletin-die-verhandlungen?SubjectId=39849

17. March 2017 by Isabelle
Categories: Parlement.ch - Parlament.ch | Tags: | Comments Off on 15.418 Parlamentarische Initiative Chevalley Isabelle. Die Verbrennung von Lebensmittelabfällen ist komplett unsinnig! Initiative parlementaire Chevalley Isabelle. On ne brûle pas des déchets alimentaires, c’est idiot!

Journée internationale des femmes – Vert’libéraux vaudois – www.vertliberaux-vd.ch

Les vert’libéraux vaudois ont déjà une majorité d’élues

Les femmes représentent la moitié de la population pourtant, elles ne sont qu’une minorité élue dans des législatifs et des exécutifs. Le parti vert’libéral vaudois est fier d’avoir une majorité d’élues au Grand Conseil vaudois soit 4 femmes sur 6 députés ainsi qu’une Conseillère nationale.

Notre président, François Pointet :
“La présence de femmes en politique est un avantage pour un parti. Les femmes ont une approche différente de celle des hommes et leur sensibilité apporte un éclairage qui permet des réflexions plus nuancées lors de la recherche de solutions. C’est une richesse pour un parti et la société.”

Il est difficile d’avoir une parité sur les listes électorales car les femmes sont plus réticentes à se présenter, par contre, il est du devoir du parti de mettre en valeur ces femmes et de les placer de manière optimale sur les listes. C’est pourquoi le parti a comme principe de situer, autant que faire ce peu, les femmes dans le haut des listes. Cette manière de faire est un franc succès puisque nous avons une majorité d’élues au Grand Conseil vaudois.

Selon notre Conseillère nationale Isabelle Chevalley,
« cette journée du 8 mars doit nous rappeler régulièrement que le combat des femmes n’est pas terminé tant qu’il n’y aura pas plus d’élues et des salaires égaux ».

10. March 2017 by Isabelle
Categories: Grand Conseil - Grossrat | Tags: | Comments Off on Journée internationale des femmes – Vert’libéraux vaudois – www.vertliberaux-vd.ch

15.3975 Motion Chevalley Isabelle. Food Waste. Wirksame Kampagne darf nicht gestoppt werden! Motion Chevalley Isabelle. Gaspillage alimentaire. N’arrêtons pas une campagne efficace!

Chevalley Isabelle (GL, VD):

Le 20 avril 2016, le Conseil fédéral prenait connaissance du rapport “Economie verte: mesures de la Confédération pour préserver les ressources et assurer l’avenir de la Suisse”, publié par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication. Ce rapport concrétise le cadre stratégique du Conseil fédéral pour se diriger vers une économie verte. Dans ce rapport figure explicitement le gaspillage alimentaire, comme un point important. Le Conseil fédéral soutient également les objectifs du développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies, qui visent notamment à ce que les Etats diminuent de 50 pour cent le gaspillage alimentaire d’ici 2030.
Malgré toutes ces bonnes intentions, que fait la Suisse? Elle coupe dans le budget de la campagne d’information pour lutter contre le gaspillage alimentaire. On le sait bien, la très grande partie du gaspillage alimentaire a lieu chez chacun d’entre nous, et aucune loi ne pourra lutter contre ce gaspillage. Seules les campagnes d’information peuvent sensibiliser les citoyens à moins gaspiller.
La campagne “Jeter des denrées alimentaires: c’est idiot” – dont je tiens le petit fascicule entre les mains – était une bonne campagne, qui donnait des informations utiles aux citoyens. Nous devons réactiver cette campagne. Alors qu’on s’apprête à introduire dans la Constitution suisse un article de loi pour notre sécurité alimentaire, dans le même temps, on ne ferait rien pour éviter le gaspillage de 300 kilos d’aliments par personne et par année: est-ce bien sérieux?
Je vous demande un peu – un tout petit peu – de cohérence, et je vous prie de soutenir ma motion, qui a simplement pour but de relancer la campagne à destination du grand public, pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/amtliches-bulletin/amtliches-bulletin-die-verhandlungen?SubjectId=39559

09. March 2017 by Isabelle
Categories: Parlement.ch - Parlament.ch | Tags: | Comments Off on 15.3975 Motion Chevalley Isabelle. Food Waste. Wirksame Kampagne darf nicht gestoppt werden! Motion Chevalley Isabelle. Gaspillage alimentaire. N’arrêtons pas une campagne efficace!

RAPPORT DU CONSEIL D’ETAT AU GRAND CONSEIL sur la motion Isabelle Chevalley et consorts “Pour une meilleure compréhension des courriers de l’administration”

2017-03-06 11.43.40 am
RAPPEL DE LA MOTION
Le texte de la motion est le suivant :Lorsque l’administration répond par courrier aux citoyens, il est fréquent que cette dernière mentionne des articles de loi. Nombre de citoyens ne savent pas où trouver ces articles de loi et ne peuvent dès lors pas faire valoir leurs droits sans devoir engager des frais importants. Dès lors, ils abandonnent rapidement leur projet.
Cette manière de procéder permet à certains membres de l’administration de décourager les citoyens en leur brandissant des articles de loi. Mais lorsque l’article est cité dans son intégralité, on s’aperçoit que les cas ne sont pas toujours aussi simples.
Afin d’améliorer l’échange d’informations entre citoyens et administration, il faudrait que les articles de loi mentionnées dans les courriers le soient intégralement.
Nous demandons ainsi au Conseil d’Etat de modifier l’article 42 de la Loi sur la procédure administrative du 28 octobre 2008 (LPA-VD) afin que le justiciable dispose dans la décision non seulement de la référence aux articles de loi déterminants mais également du contenu des dispositions mentionnées.
Saint-Georges, le 21 juin 2011

03. March 2016 by Isabelle
Categories: Grand Conseil - Grossrat | Tags: | Leave a comment

Ah ces poubelles!

Nos péripéties et bougonneries vaudoises autour de l’introduction de la taxe au sac ou au poids amusent beaucoup nos voisins fribourgeois et alémaniques. En effet, ces derniers ont introduit, parfois depuis plus de 15 ans comme à Fribourg, une taxe proportionnelle à la production des ordures et nous ne les avons jamais entendus râler.

Cette méthode de gestion des déchets n’a pas été mise en place pour embêter les Vaudois mais parce que la Constitution fédérale a introduit le principe de «pollueur-payeur». C’est aussi le système le plus juste pour financer l’élimination des déchets. Sachant que ce qui coûte le plus cher dans l’élimination des déchets est la fraction incinérable, je ne vois pas pourquoi une personne qui se donne la peine de trier ses déchets doit payer pour son voisin qui ne le fait pas. Nous devons être solidaires par rapport aux familles et aux personnes dans le besoin, mais ça n’empêche pas ces deux catégories de trier leurs déchets. La solution, par exemple, d’offrir des sacs pour les familles avec des enfants en bas âge est une bonne solution, mais à un certain moment, il est bon d’encourager ces enfants à devenir propres.
Tous les cantons qui ont introduit une taxe proportionnelle ont vu la quantité de leurs déchets incinérables diminuer. C’est le cas de Neuchâtel qui, après seulement une année, a vu une diminution de 40%. Les coûts de gestion des déchets baissent aussi de près de 20%.
Il ne reste plus que quatre cantons suisses qui n’ont pas de taxes proportionnelles pour l’élimination des déchets, soit moins de 10% de la population suisse: Jura, Genève, Nidwald et Valais. Mais plusieurs communes de ces cantons qui résistent encore ont une telle taxe.
Ce système va se généraliser dans tout le pays tôt ou tard, râlements ou pas.

11. April 2013 by Isabelle
Categories: Grand Conseil - Grossrat | Tags: | Leave a comment

← Older posts