Accueil

Actualité

Une loi sur l’égalité salariale qui ne soit pas une loi alibi !

Le 24 septembre, le Conseil national entamera le débat sur la loi sur l’égalité (objet 17.047). Les propositions de majorité qui sont sorties de la commission du Conseil national sont les mêmes que le Conseil des Etats. Ces propositions affaiblissent notablement la loi sur l’égalité salariale de manière inacceptable.

Dans le même temps, l’âge de la retraite des femmes à 65 ans sera proposé dans 3 débats différents.

Pensez que les femmes accepteront un âge de la retraite égal alors que dans le même temps on affaiblit la loi sur l’égalité salariale est simplement naïf ou arrogant.

Le projet du Conseil fédéral est mesuré

Demander à 2% des entreprises de ce pays de consacrer un jour tous les 4 ans à une analyse comparative des salaires sans que cela ne soit soumis à aucune sanction, paraît quand même le minimum.

Quand à la clause qui réclame la suppression de ces analyses après 12 ans, sans même savoir si l’égalité salariale sera atteinte est simplement une insulte faite aux femmes. Cela ne s’est jamais vu en Suisse ! Planifier la fin d’une loi sans même savoir si elle a atteint ses buts relève de l’absurde.

Cela fait 36 ans que les femmes attendent une égalité salariale, tout affaiblissement de la loi sera perçu comme une non volonté des politiques de respecter la Constitution fédérale, texte fondateur de notre pays.

Les femmes ne sont plus prêtes à accepter ce genre d’affront et nous vous mettons gentiment en garde des conséquences que cela pourrait avoir.

L’automne s’annonce chaud!