Mes engagements associatifs

Je suis engagée depuis de nombreuses années dans plusieurs associations. L’engagement associatif est essentiel à mon équilibre et complémentaire à mon activité politique. Souvent, il permet de faire avancer des projets plus rapidement que par la voie politique.

Terre et Faune (www.terre-et-faune.org)

Je suis membre du comité depuis sa création en 2001. L’association Terre et Faune a pour but la protection des espèces animales en voie de disparition. Protéger les animaux c’est comprendre ce qui les met en danger et soutenir les populations locales afin de trouver une solution acceptable pour tous. C’est comme cela que l’association a créé le premier centre de recyclage des Comores afin de nettoyer l’île de ses déchets et d’éviter ainsi la pollution des océans qui tuent les tortues vertes, les baleines, les dauphins et bien d’autres animaux marins. Ce nettoyage aura aussi un fort impact sur la salubrité de l’île et donc sur la santé des populations locales. Un exemple comme bien d’autres win-win. Ces bonnes pratiques doivent être étendues à tous les pays du sud et c’est dans cet esprit que j’ai créé le site Internet www.déchets.org

Terre et Faune

Suisse éole (www.suisse-eole.ch)

Je suis membre du comité depuis 2004 et présidente depuis 2012. Suisse éole est l’association de promotion de l’énergie éolienne en Suisse. Je suis engagée depuis des années dans le combat contre les centrales nucléaires mais sortir du nucléaire c’est aussi développer d’autres énergies en particuliers les énergies renouvelables. L’éolien est mal mené car beaucoup de citoyens ne comprennent pas que chacun doit faire un effort. Les cantons alpins ont sacrifié de nombreuses vallées pour faire des barrages, les cantons de Vaud, Neuchâtel et Jura ont la chance d’avoir le Jura qui a des crêtes très ventées, ils ont la responsabilité d’installer une grande partie du potentiel suisse. Aucune insulte ou pression ne me fera renoncer à ce combat nécessaire pour léguer aux générations futures une énergie propre, sur et fiable.

Suisse éole

StopOGM (www.stopgogm.ch)

Je suis membre du comité depuis 2005 et présidente depuis 2016. L’association stopOGM défend la protection de la santé humaine, la liberté de choix des consommateurs, le soutien d’une agriculture capable d’assurer la souveraineté et la sécurité alimentaire des populations et la promotion d’une recherche scientifique qui appuie les petits et moyens agriculteurs dans le développement de techniques et de variétés utilisables au sein de pratiques agro-écologiques. On ne peut pas confier la production de nourriture à quelques entreprises qui tiendront l’estomac du monde entre leurs mains. Les procédés utilisés pour l’extension des OGM à travers le monde ne sont pas dignes d’un marché libéral.

StopOGM

Association du site didactique des énergies renouvelables de Leysin (http://www.leysin.ch)

Je suis active au sein de l’association depuis sa création. J’étais en charge jusqu’en 2016 de sa coordination et de la mise œuvre des activités. Le but est la sensibilisation aux énergies renouvelables et aux économies d’énergie, par le biais de posters répartis au sommet de la télécabine de la Berneuse mais aussi par le biais d’installations exemplaires solaires, éoliennes et d’ampoules économiques. Ce site peut être visité été comme hiver.

Association du site didactique des énergies renouvelables de Leysin

Ecoparc (www.ecoparc.ch)

Je suis membre du comité depuis 2004. L’association Ecoparc fait la promotion des constructions durables. Cette plate-forme de mise en réseau des acteurs, met en évidence les meilleures pratiques par différents canaux. L’énergie la plus écologique et la plus économique est celle qui n’est pas utilisée.

Ecoparc

e-covoiturage (www.e-covoiturage.ch)

Je suis membre du comité depuis 2005. L’association e-covoiturage fait la promotion du covoiturage par le biais d’un site Internet qui permet à tout un chacun de s’inscrire afin d’offrir ou de bénéficier d’un transport en covoiturage. Trop de voitures roule avec une seule personne à son bord, le chauffeur. Partager des trajets, c’est écologique, économique et permet des nouvelles rencontres.

e-covoiturage

ABCG (www.abcg.ch)

J’ai été membre du comité depuis sa création en 2009 jusqu’en 2015. L’association de protection du bois de chêne de Genolier vise à promouvoir le maintien du patrimoine naturel et bâti du Bois de Chênes et sa vocation de lieu protégé. Ce lieu magique doit être préservé et doit permettre d’améliorer les connaissances scientifiques des milieux naturels. Les animaux trouvent ainsi un espace où ils ne sont pas harcelés par les chasseurs et l’Homme a besoin d’espace préservé de l’activité humaine où il peut se ressourcer.

ABCG